Formation

L'accord sur la libre circulation des personnes traite de la mobilité des personnes actives professionnellement et non des étudiants. La mobilité des étudiants – notamment universitaires – relève d'autres textes légaux et d’autres règles.

L'accès aux études d’enseignement supérieur est régi par la Convention de reconnaissance de Lisbonne. Ce texte est entré en vigueur pour la Suisse le 1er février 1999. Des conventions bilatérales entre les pays frontaliers de la Suisse permettent aussi de faciliter la mobilité académique.

La Convention de reconnaissance de Lisbonne est entrée en vigueur pour la Suisse le 1er février 1999. Ce texte juridique réglemente l'accès aux études d’enseignement supérieur. La Convention facilite entre autres la mobilité académique des ressortissants suisses. Celle-ci est également facilitée par des accords bilatéraux avec les pays voisins de la Suisse. La mobilité est possible à tous les échelons de la formation.

Programmes d’éducations de l’UE

Les programmes européens d’éducation sont les principaux instruments de l’Union européenne (UE) pour la mise en œuvre de la politique communautaire en matière de formation. Le programme «Erasmus+» a été lancé le 1er janvier 2014 et prendra fin en 2020. Il est doté d’un budget de 14,8 milliards d’euros.
La Suisse est considérée comme pays tiers pour le programme «Erasmus+». La mise en œuvre du programme incombe à Movetia, la Fondation suisse pour la promotion des échanges et de la mobilité.

Dernière modification 30.06.2020

Début de la page

Contact

Conférence des Recteurs des Universités Suisses CRUS
Sennweg 2
3012 Berne
T +41 31 306 60 42
F +41 31 306 60 20

Imprimer contact

https://www.personenfreizuegigkeit.admin.ch/content/fza/fr/home/aufenthalt_und_arbeitsmarkt/bildung.html